Nouvelles


Le gouvernement fédéral annonce l’expansion du premier parc urbain national du Canada

juillet 11, 2015

Le gouvernement fédéral annonce qu’il fera plus que doubler sa contribution initiale en ajoutant 21 kilomètres carrés supplémentaires de nouvelles terres au Parc urbain national de la Rouge.

PICKERING — Michael Chong, député de Wellington-Halton Hills, a rejoint le premier ministre Stephen Harper et plusieurs députés du Grand Toronto pour annoncer une expansion des terres du premier parc urbain national du Canada. Le gouvernement du Canada fera plus que doubler sa contribution initiale en ajoutant un 21 kilomètres carrés supplémentaire de nouvelles terres au Parc urbain national de la Rouge, mettant en vedette un mélange de terres naturelles, culturelles et agricoles.

« Je suis ravi de voir l’agrandissement du parc urbain national de la Rouge », a déclaré Chong. « Ce parc important offrira aux Canadiens la possibilité de découvrir certains des écosystèmes les plus rares du Canada, juste devant leur porte d’entrée. »

Cette expansion augmentera les limites du premier parc urbain national du Canada par plus de 36 pour cent, ce qui en fera l’un des plus grands parcs urbains en Amérique du Nord, couvrant 79,5 kilomètres carrés une fois entièrement mis en place.

« En vertu de la Loi sur le parc urbain national de la Rouge, le parc Rouge recevra le plus haut niveau de protection de l’environnement pour une zone naturelle qui est si proche de développement humain », a déclaré Chong. « La création et l’expansion de ce parc sont une étape importante pour la protection de l’intégrité environnementale des écosystèmes du Canada dans les zones urbaines. »

L’expansion du Parc urbain national de la Rouge a été informée par de vastes consultations avec les intervenants municipaux, régionaux, provinciaux, autochtones et communautaires. Le parc urbain apportera des avantages réels et importants à l’environnement canadien, y compris la protection de l’eau potable, des terres agricoles, d’écosystèmes rares comme certains des meilleurs exemples restants de la forêt carolingienne et des zones humides dans la région du Grand Toronto, et une riche biodiversité, y compris plus de 1700 espèces de plantes et animaux.

Pour plus d’informations sur le Parc urbain national de la Rouge, s’il vous plaît visitez : http://goo.gl/RWxUqy

— 30 —


Demeurez en contact avec Michael

YouTube Flickr

Menu